Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vivre la liturgie pour les sœurs du Cénacle

Au moment de quitter la maison du diocèse

les sœurs du Cénacle nous partagent

leur expérience de la liturgie

 

Dans quel esprit se vit la Liturgie au Cénacle?

Ce qui marque certainementnotre vie de sœur du Cénacle,c’est le poids (l’importance) de la liturgie dans notre vie. Importance car elle rythme, nourrit profondément nos journées. Vous me direz que c’est vrai pour toute vie religieuse et toute vie chrétienne. Ce qui nous est propre me semble fait d’un certain nombre d’éléments. Il est inhérent à la liturgie d’être vécue en Eglise (grandes ou petites assemblées) et de ce fait, elle s’exprime dans une structure (avec des éléments plus ou moins adaptables)
Si l’on regarde sa définition, elle signifie « le service du peuple ». La liturgie est une action du peuple. Il s'agit aussi de l'action de Dieu "pour" le Peuple. Et enfin une action de Dieu et du Peuple réunis au service du Salut du monde. La liturgie existe pour la gloire de Dieu et le Salut du monde.

Concrètement comment la vivez- vous ?

Elle se vit à travers l’Eucharistie et la « liturgie des heures ».

En tant que sœurs du Cénacle, nous sommes appelées à vivre l’Eucharistie chaque jour (cela dépend aussi des possibilités concrètes du lieu où nous sommes), et cela manifeste une aspiration à nourrir de plus en plus profondément une vie eucharistique qui s’exprimera dans toute la vie, mais se manifeste, s’exprime, se renouvelle jour après jour par la participation à l’Eucharistie célébrée. La vie eucharistique est particulièrement liée à notre vocation : le Cénacle est le lieu de la  dernière Cène, le lieu de plusieurs repas pris avec le Christ ressuscité et enfin le lieu de la venue de l’Esprit. L’eucharistie est le lieu de l’action de grâce du don et de l’envoi reçus.

« Nous voulons correspondre au don sans réserve que le Christ fat de lui-même afin qu’il puisse vivre en nous, travailler en nous et par nous. » Constitutions n°30

La Liturgie des heures est faite de temps de prière célébrés « en Eglise ». La communauté se rassemble aux moments charnières de la journée : le matin pour les Laudes et le soir pour les Vêpres. Ces temps rythment notre vie et nous recentrent inlassablement sur ce qui est la profondeur de notre vie. Nous sommes facilement distraits et ces deux temps sont un relais, un puits oùse donne l’eau qui fait vivre : chant qui rassemble et colore le jour, psaumes chantés ou proclamés qui progressivement pénètrent nos esprits et nos cœurs, écoute renouvelée de la Parole de Dieu, prière de louange et d’intercession qui nous permet d’entrer toujours plus dans le don de Dieu qui nous est fait à tous et chacun, et nous appelle à prier pour notre humanité en devenir, pour qu’elle s’ouvre à ce don.

« La participation à la liturgie quotidienne de l’Eglise nourrit notre rencontre personnelle avec le Christ, resserre notre union fraternelle et donne à notre service apostolique un élan toujours nouveau. Unies à cette prière universelle, nous présentons à Dieu les besoins de l’Eglise et de toute l’humanité. » Constitutions n°29

Et quand d’autres  moins initiés se joignent à vous ?

Un aspect qui est très important pour nous, est de donner à chacun de ceux qui viennent prier avec nous, la possibilité d’entrer au maximum dans cette prière. Pour cela nous cherchons à adapter la liturgie aux personnes présentes, tout en gardant la dynamique de la célébration. Ainsi nous sommes parfois amenées à choisir un seul psaume, pour le lire et le reprendre par la parole et le chant, à choisir une Parole de Dieu et/ou une prière d’intercession ou de louange, adapté aux personnes présentes. Le but recherché étant d’aider l’expérience de prière de chacun et son entrée dans la prière de l’Eglise.

 

 

Article publié par Liturgie Service • Publié Jeudi 22 juin 2017 - 14h35 • 73 visites

Haut de page