Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

SOH à Caudry

L'aventure continue au sein de la section cambrésienne

du Service d'Optimisation des Homélies (SOH)!

 

Nous avons accueilli quatre nouveaux animateurs ce qui va nous permettre d'augmenter le nombre de participants à chacune des sessions. 

Chaque nouvelle formation nous conforte dans l'idée de la nécessité de voir se développer une telle proposition en direction aussi des officiants de funérailles chargés de faire le commentaire de la Parole (rappelons que le SOH est une formation d'abord à destination des prêtres et des diacres).

 

Nous ressentons effectivement une demande de la part des laïcs officiants de travailler, non seulement sur la rédaction de l'homélie, mais aussi sur la manière dont elle sera transmise à l'assemblée.

 

A Caudry, un des participants témoigne : " Lorsque j'ai officié les premières fois, c'était la grosse panique pour faire un commentaire d'évangile, le récit que je faisais n'avait pas de sens, si bien que le commentaire à été remplacé par un morceau de musique. Il y a quelques semaines, nous avons renouvelé notre engagement de célébrant pour 3 ans. Cela m'a sensibilisé au fait qu'il fallait que je trouve une solution pour la rédaction du commentaire d'évangile."

 

Les participants qui s'engagent à suivre ces deux jours de formation en ressortent toujours très heureux de ce qu'ils y ont appris et vécu, cela demande à chacun d'oser remettre à plat sa manière de travailler, de rédiger une homélie, de la transmettre, et d' oser dire ses difficultés ... il s'avère que ce type de formation très individualisée apparaît bénéfique pour nombre d'entre eux. Maryse nous confie que " les outils [...] fournis me confortent, me rassurent et m'assurent de l'importance de l'homélie durant les funérailles. Il est toujours bon de se former, même après trois formations funérailles".

 

Une ambiance conviviale permet à chacun de se sentir en confiance, de se détendre après les exercices en petits groupes dont Elisabeth nous dit qu'ils sont " moins intimidants qu’une assemblée plus nombreuse." Chacun des formateurs essaie d'être à l'écoute des participants et d'apporter des "critiques constructives, détaillées dont on a pu juger de l’efficacité dès la deuxième journée" nous dit encore Elisabeth.

 

La proposition SOH rejoint non seulement les attentes des participants mais elle répond en partie à l'Exhortation apostolique Evangelii Gaudium du Pape François qui, consacrant 40 chapitres de son exhortation à l'homélie, rappelle l'importance de soigner la préparation de celle-ci afin de rendre  "la prédication plus attrayante". Il cite au n°158 Paul VI qui disait que les fidèles "attendent beaucoup de cette prédication et de fait en reçoivent beaucoup de fruits, pourvu qu'elle soit simple, claire, directe, adaptée".

 

Pour tout renseignement au sujet de cette formation, s'adresser au service liturgie et sacrements : liturgie.cambrai@wanadoo.fr

Article publié par Liturgie Service • Publié Lundi 23 mars 2015 • 1370 visites

Haut de page