Le pape François institue le dimanche de la Parole de Dieu

Article du père Bertrand Estienne

                Dans sa lettre apostolique Aperuit illis du 30 septembre 2019, le pape François a établi que le 3ème dimanche du temps Ordinaire serait « consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu ». En 2020 se sera le 26 janvier.

               À l’origine de cette initiative, on trouve le mot dialogue. En effet, comme le saint Père l’exprimait en conclusion de l’année jubilaire de la Miséricorde, un signe éclairant de la miséricorde divine se trouve dans le dialogue que Dieu établit avec son Peuple à travers la Bible, lieu privilégié d’expression de la Parole de Dieu. Il importe donc à chaque communauté et à toute l’Église de méditer et célébrer le Seigneur dialoguant avec son peuple afin de lui faire part de son désir de bâtir avec les hommes une alliance éternelle. « Car dans les livres saints, le Père qui est aux cieux s’avance de façon très aimante à la rencontre de ses fils et engage conversation avec eux » (Second concile du Vatican, Constitution Dei Verbum n°21)

                En outre, comme le souligne l’Evêque de Rome, la Bible constitue un trésor commun que nous partageons avec les autres chrétiens non catholiques, ainsi qu’avec, pour ce qui est de l’Ancien Testament, le judaïsme. Or le 3ème dimanche du Temps Ordinaire se situe à une période de l’année consacrée à la prière pour l’Unité des chrétiens.  La Bible apparaît alors comme le pivot du dialogue œcuménique entre les chrétiens, mais également du dialogue avec les communautés juives.

                Enfin, le dialogue du Seigneur avec son Peuple par la médiation de la Bible, doit pouvoir s’établir à un niveau personnel.  Le Concile de Vatican II a remis en valeur la Parole de Dieu comme source de vie spirituelle pour chaque fidèle.  Par ce dimanche de la Parole de Dieu, il est rappelé à chacun qu’il a le droit et le devoir de lire l’Écriture Sainte, de la méditer, de l’approfondir car, comme l’écrit saint Jérôme : « Ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ » (cf Second concile du Vatican, Constitution Dei Verbum n°25). Ainsi, la Parole de Dieu peut véritablement accomplir sa course qui est de rejoindre et d’illuminer le cœur de l’homme.

                Concrètement, en célébrant le Dimanche de la Parole, on pourra mettre en valeur le fait que la liturgie de la Parole n’est pas simplement un temps où quelqu’un lit un texte Biblique au micro pendant que chacun suit la lecture du même texte les yeux rivés sur un missel de poche. Elle est un vrai dialogue : Dieu parle à son peuple à travers la personne qui proclame la Parole à l’ambon ; le peuple écoute et il répond par le chant du psaume, les acclamations, le Credo et la prière universelle. Le silence est aussi une réponse : trop souvent, à la messe, on lit les lectures comme on enfile des perles, sans prendre même quelques secondes pour les intérioriser. Or, à quoi bon écouter la Parole de Dieu si elle ne s’implante pas dans les cœurs ?

                Pour valoriser la Parole, on prendra soin de fleurir l’Ambon et de ne l’utiliser que pour y proclamer la Parole, de sorte que pour les annonces et l’animation des chants on utilisera un pupitre différent. On peut aussi demander au diacre de porter l’Évangile lors de la procession d’entrée.  Le même diacre, ou à défaut le prêtre qui proclamera l’Évangile peut encenser le Livre avec un encens de bonne odeur.

                En dehors de la célébration de l’Eucharistie, il est possible de proposer un Office de Vigiles, tel qu’il est prévu par la liturgie des Heures. Cet Office repose essentiellement sur la proclamation et la méditation de la Parole divine.

                Enfin, ce dimanche sera l’occasion de proposer des formations bibliques en paroisse, ou une formation destinée aux lecteurs ou encore une formation à l’homélie destinée aux prédicateurs. Le service diocésain de Liturgie est à votre disposition pour cela.

P Bertrand ESTIENNE
Service diocésain « liturgie et sacrements »

 

 

Article publié par Service com • Publié le Vendredi 20 décembre 2019 - 14h41 • 441 visites

keyboard_arrow_up