Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les malades

  • RASSEMBLEMENT
  • PAROLE
  • AUTEL
  • MISSION
  • Les frères Absents
  • TABERNACLE
  • ADORATION
 
L'Eucharistie et les malades
 
Quand le Christ convoque les membres de son Corps pour l'Eucharistie il leur fait vivre entre eux des relations nouvelles. Les frères absents et en particulier les malades,participent totalement à cet enrichissement de relations entre les membres du Corps. Ils sont au rendez-vous des grands moments de L'Eucharistie : l'accueil , la Parole, l'offrande, l'intercession,la fraction du Pain et l'envoi en mission.        
 
Voici quelques réflexions et quelques suggestions pratiques pour mieux vivre avec eux chacune des étapes.
 
Ils sont présents déjà à l'accueil avant la messe.
C'est le moment où on prend des nouvelles et où on donne des nouvelles. C'est le petit chuchotement si sympathique dans nos églises où le coeur déjà peut s'ouvrir .."Voyez comme ils s'aiment !"
 
Pendant la messe ils sont présents à la Table de la Parole
Le corps du Christ a besoin des frères absents. Ils ont même une place privilégiée. Ils peuvent prendre part au commentaire de la Parole.Pourquoi ne pas faire remonter, de temps en temps, les réflexions échangées avec eux au cours des groupes de partage de la Parole ou les intentions de prière qu'ils nous confient.
 
Ils sont présents à notre intercession.
La prière universelle et le memento des vivants sont prévus pour cela. C'est déjà important que l'on prie pour les nouvelles "pousses" de la communauté (futurs baptisés, confirmands, fiancés) mais il ne faut pas oublier les malades et, avec leur permission, donner leur nom. Ils prient pour nous et nous prions pour eux.
 
Ils sont présents à notre offrande .
Qu'elle est belle cette procession d'offrande avec le pain, le vin et l'eau. Une procession qui vient de l'Assemblée et qui présente les "fruits de la terre et du travail des hommes". Elle pourrait très bien accueillir le bouquet de fleurs offert par un malade et,bien sûr, les custodes qui vont recevoir la fraction du Pain rompu.
 
 
Ils sont présents à la table du Pain rompu.
Les custodes reçoivent visiblement une fraction du pain eucharistique. Le geste parle de lui-même. Les porteurs de custode, véritables messagers du Christ et de la communauté, viennent recevoir en premier la "nourriture" qu'ils vont porter à leurs frères soit pour la route quotidienne au sein de leurs épreuves, soit comme viatique pour la route du grand passage vers le Père.
 
Après la messe, ils sont présents à la mission.
"J'étais malade et vous m'avez visité..."Mt. 25,43 : les malades sont dans la liste de ceux où Jésus se donne à reconnaître. La visite aux malades est présentée, dans le rituel, comme un "des sacrements pour les malades". Porteurs du Christ , sacrements du Christ, nous le sommes quand nous vivons la rencontre, habités de sa présence.
                                                                                 

                                                                                                                           

Père Jean Dubreucq

Article publié par Yannick Lemaire • Publié Mercredi 24 octobre 2007 • 1857 visites

Haut de page